Actualités

[9.10 oct-IDF] Marcher contre la bétonisation !

[IDF] Marches des terres – 9 & 10 octobre 2021

Les grands projets de bétonisation se multiplient, les terres agricoles disparaissent peu à peu. « Au nord de l’Essonne, déjà 400 hectares des meilleurs terres à blé d’Europe ont été avalés ou nom de la technopole Paris-Saclay »

Un collectif de 4 associations se réunissent pour marcher ensemble contre ces grands projets : CPTG, Sauvons les Yvelines, Citoyens contre la ligne 18 ainsi que Stop val béton. La conf’ Ile-de-France et Les Ami.e.s de la Conf’ se mobilisent à leurs côtés. Rejoignez nous !

Mobilisons nous contre la bétonisation !

Plus d’info >>> trajets des marches ici.

[12 sept-IDF] Fête de la ferme Sapousse ! (91)

Pour les 10 ans de la ferme Sapousse à Pussay dans l’Essonne, la ferme de Florent & Sylvie ouvre ses portes !  Venez découvrir cette ferme bio qui nourrit ses voisins, mais pas que !

Le spectacle « Asile et Babette à la ferme Sapousse » complète les autres animations de l’après-midi.

Au programme Olympiades interamap, ateliers archéologie, botanique, tour de poney, petits concerts, pièce de théâtre, et village associatif. Découverte et convivialité assurée !

Ça se passe ce dimanche 12 septembre, à partir de 14h, route de Grandville à Pussay (91).

Pour plus d’infos, c’est ici !

ANNULÉ – Journées d’été & Assemblée générale des Ami.es + Fête paysanne de la Conf’ Dordogne !

ANNULATION : En raison des dernières mesures gouvernementales et de la mise en place du pass sanitaire, la Conf’ paysanne de Dordogne et Les Ami.es de la Conf’ ont le grand regret de devoir annuler les Journées initialement prévues du 26 au 29 août 2021. En effet, la Conf’ de Dordogne et les Ami.e.s ne souhaitent pas effectuer le contrôle des pass sanitaires imposé par la nouvelle loi.

Toutefois, des visites de fermes et d’échanges avec les paysans de la Conf’ seront possibles pour les personnes maintenant leur séjour en Dordogne. Hervé Cadart, paysan de la Conf’ Dordogne à Saint Martial de Valette où devait avoir lieu notre rencontre, propose à ceux qui le souhaiteraient de venir quand même camper dans son pré. Des échanges avec des paysans de la Conf’ pourraient alors être organisés. Si vous êtes intéressé.es, merci de nous le faire savoir par retour de mail, pour que nous puissions vous mettre en lien avec les contacts locaux.


AG des Ami.es de la Conf’ 2021


L’AG des Ami.es de la Conf’ est reportée au mois de novembre ou décembre 2021 au siège de la Confédération paysanne à Bagnolet (93). Des précisions à ce sujet vous parviendront prochainement.

Quant aux Journées d’été et Fête paysanne, ce n’est que partie remise et nous espérons qu’elles puissent enfin se tenir en bonne et due forme l’été prochain !

Merci de votre compréhension et à bientôt

_______________________________________

Cette année, Les Ami.e.s de la Conf’ et la Confédération paysanne de Dordogne s’unissent pour vous proposer un seul et bel évènement, du 26 au 29 août 2021. L’occasion de réunir Journées d’été, Assemblée générale des Ami.e.s de la Conf’ et Fête paysanne de la Conf’ Dordogne, dans le Nord de la Dordogne.

Nous vous proposons de nous y retrouver pour partager un riche programme, autour de la souveraineté alimentaire et des droits des paysans, concocté par le Conseil d’administration des Ami.e.s et l’équipe organisatrice de ces journées. L’occasion aussi de faire de belles rencontres !

Plus de précisions seront disponibles prochainement, mais vous pouvez déjà réserver votre week-end !

Consultez >>> ici le programme prévisionnel !

Pour vous inscrire >>> c’est ici

Regards d’Ami.e.s de la Conf’ sur le rôle des régions

La campagne « Décidons de notre alimentation ! » se poursuit, avec la réalisation d’un nouveau document lié aux élections régionales.

>>> « Regards d’Ami.e.s de la Conf’ sur le rôle des régions »

Non exhaustif, ce document vise à compiler une série de regards d’Ami.e.s de la Conf’ sur leur région, à travers une thématique représentative de sa politique agricole et alimentaire.
Les régions jouent en effet un rôle déterminant dans les politiques agricoles, gérant une partie du budget de la PAC, et donnant les lignes directrices qui seront appliquées par les départements. Elles ont également leur rôle à jouer dans les questions alimentaires, puisqu’elles gèrent, entre autres, l’organisation de la restauration collective pour les
lycées. Dotées d’un même budget, elles peuvent façonner des territoires très différents.

Avec les élections en ligne de mire, c’est donc le moment de faire savoir quelle politique agricole et alimentaire nous souhaitons pour demain !

Des exemplaires papier sont également disponibles dans nos locaux à Bagnolet. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez en avoir quelques uns pour d’éventuelles mobilisations ou évènements dans votre région.

Bonne lecture ! >>>> http://lesamisdelaconf.org/wp-content/uploads/Regards-des-Ami.e.s-de-la-Conf-sur-le-rôle-des-régions-2021-WEB.pdf

samedi 19 juin : Semences paysannes : que peut-on faire pour les promouvoir ?

Format : conférence  

Dates, horaires et lieu : samedi 19 juin de 10h à 12h, en visio-conférence

Intervenants : Guy kastler, paysan, membre fondateur du Réseau Semences paysannes

La formation est passée ! Pour lire le Compte-rendu, c’est ici.

Modalités d’inscription

Pour vous inscrire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScCNPZuP9zv8di0dG9NsvTee4N0mtViRpY7Pka8bgBVlRl0uQ/viewform

Pour nous contacter :

Lucile Alemany, coordinatrice

contact@lesamisdelaconf.org / 07.88.53.46.99

Contexte

Alors que de nombreux.ses agriculteurs et agricultrices sont pris.es dans la spirale de l’endettement et de la dépendance aux multinationales pour l’achat des machines, semences transgéniques et pesticides, de plus en plus de paysan.nes et de citoyen.nes cherchent à sauvegarder et développer les semences paysannes, reproductibles d’une année sur l’autre et assurant la diversité et la richesse de nos territoires. Quelles sont-elles ? Comment les développer et les diffuser ?

Objectifs de la formation

  • Définir les semences paysannes
  • Connaître les enjeux liés à ces semences non modifiées
  • Identifier les différents acteurs œuvrant à leur développement
  • Identifier des actions pour promouvoir leur diffusion et renouveler cette biodiversité menacée

samedi 29 mai : Agriculture bio, paysanne, conventionnelle, raisonnée : comment s’y retrouver ?

Format : visio-conférence

Dates, horaires et lieu : samedi 29 mai, de 10h à 12h

Intervenant : Daniel Evain, paysan, membre de la Confédération paysanne Ile-de-France

Modalités d’inscription

Pour vous inscrire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSeNSQawbzqONOIUvTr0XIDY2mHioUh9t8anIIdwziH3-EA3Ug/viewform

Pour nous contacter :

Lucile Alemany, coordinatrice

contact@lesamisdelaconf.org / 07.88.53.46.99

Contexte

Qu’entend-on par agriculture biologique, raisonnée, intégrée, durable ou conventionnelle ? Comment définit-on ces diverses agricultures et qu’est-ce qui se cache derrière chacune d’entre elles ? Certaines sont labellisées, d’autres pas : comment les reconnaître et quels en sont les engagements ? Comment sont établis les signes de qualité ? 

Objectifs de la formation

  • Identifier les différents courants du monde agricole 
  • Avoir une vision globale de l’ensemble des pratiques agricoles actuelles 
  • Mieux saisir les notions d’agricultures biologique et paysanne, leurs principes et engagements
  • Disposer de points de repère parmi les labels agricoles et marques privées

Offre d’emploi pour 6 mois aux Ami.e.s de la Conf’

Les Ami.e.s de la Conf’ recrutent un animateur/animatrice réseau à temps plein ou temps partiel !

Il s’agit d’un CDD pour remplacement congé maternité de 6 mois.

Poste basé à Bagnolet (93), réponses possibles jusqu’au 19 mai 2021, entretiens prévus le 4 juin, pour une embauche le 23 août 2021.

Lien : fiche-poste-animateur-amisdelaconf pour remplacement congé maternité

N’hésitez pas à diffuser l’information !

Amicalement,

Les Ami.e.s de la Confédération paysanne

Grignon : soutien aux étudiants qui se mobilisent !

Lors des Semaines de l’agriculture paysanne, plusieurs écoles se sont particulièrement intéressées à la question de l’articifialisation des sols et à la bétonisation du Plateau de Saclay. Et pour cause ! Le site estudiantin de Grignon risque fort d’être prochainement déplacé sur le Plateau de Saclay, éloignant un peu plus étudiants et citoyens des paysan.ne.s et des terres agricoles. Les Ami.e.s de la Conf’ ont voulu en savoir plus sur cette mobilisation et appellent à un soutien fort !
C’est maintenant que ça se passe!
Nous vous proposons une petite plongée dans l’univers de Grignon à la rencontre des étudiants mobilisés, grâce à plusieurs témoignages d’étudiants recueillis ci-dessous.

Premier témoignage, par le Pôle com’ du blocus de Grignon

01.4.2021

– Pouvez-vous expliquer ce que représente le site de Grignon ?

Le site de Grignon est avant tout un lieu historique ; il a une forte valeur patrimoniale avec des bâtiments tels que le château de style louis XIII, bâti en 1636, les pavillons qui lui sont associés, les anciens laboratoires, l’ancienne bergerie construite en 1826 qui abrite aujourd’hui la Société Hippique de Grignon… C’est aussi depuis 200 ans un lieu de formation pour les ingénieurs en agronomie : des figures majeures de l’agronomie française comme René Dubos ou René Dumont y ont étudié. Aujourd’hui c’est le lieu de résidence et d’étude des 300 élèves de première année à AgroParisTech. Le domaine, avec son parc de 290 ha, et la ferme expérimentale, dont un grand espace de terres cultivées sont dans l’enceinte du site, donnent aux étudiants et aux chercheurs un cadre exceptionnel pour mettre en pratique leurs connaissances en écologie et agronomie. En plus de l’histoire de Grignon, sa diversité pédologique, paysagère, géologique avec le site cénozoïque de la Falunière, et botanique avec l’arboretum, est irremplaçable et doit être conservée. L’aménagement futur, quel que soit le projet retenu dans la vente en cours, devra prendre en compte la valeur inestimable du domaine de Grignon, pas seulement en termes de potentiel économique mais aussi de recherche, d’enseignement et de patrimoine.

– Quels sont les derniers développements ?

Dans le cadre du déménagement d’AgroParisTech sur le plateau de Saclay, la vente du domaine de Grignon a été votée au conseil d’administration en mars 2015, à 22 votes pour, 20 contre et 2 abstentions. Depuis, un appel d’offre a été communiqué et différents acheteurs intéressés y ont répondu; mais les conditions de la vente et les projets des acheteurs ne sont pas connus, et une forte détérioration de la valeur patrimoniale et naturelle du site est à craindre. Les étudiants déplorent l’absence de consultation de la communauté, comprenant aussi les chercheurs, le personnel et les habitants de Thiverval-Grignon quant aux conditions de vente. Ils bloquent le site de Grignon depuis le mardi 16 mars, afin de faire entendre leurs revendications. Les étudiants demandent une consultation avec le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, lui-même ancien élève de Grignon, afin d’obtenir la réévaluation des critères de vente, et leur pondération en tenant compte des aspects patrimoniaux et environnementaux.

– Pourquoi le ministère veut-il le brader ?

Le site de Grignon a été déclaré « inutile” par le ministère, c’est-à-dire que l’État considère qu’il n’a plus d’intérêt à le conserver. Le processus de vente, piloté par la direction de l’immobilier de l’État, donc le ministère de l’économie et des finances, est axé sur la rentabilité économique, or le site de Grignon, en tant que centre de formation et de recherche, n’est pas fait pour être rentable. L’aménagement du site par des promoteurs immobiliers, avec pour objectif la rentabilité, menace le patrimoine architectural et les terres naturelles et cultivées de Grignon.

Continuer la lecture de Grignon : soutien aux étudiants qui se mobilisent !

28 mars – Marche pour une vraie loi climat

Le projet de loi Climat est actuellement en examen en commission à l’Assemblée Nationale, puis passera en séance plénière du 29 mars au 16 avril.

Pour montrer l’insuffisance de ce projet, les 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat appellent à la mobilisation partout en France le 28 Mars, veille du début de l’examen en plénière. Les Ami.e.s de la Confédération paysanne et la Confédération paysanne ont signé cet appel, et vous invitent à participer aux marches organisées près de chez elles·eux.

POUR DÉCOUVRIR L’APPEL : https://vraieloiclimat.fr/28mars/appel