Agir

Pour des filières alimentaires responsables et équitables

Nos organisations professionnelles, paysannes et citoyennes estiment que cette crise sanitaire doit permettre de consolider notre système alimentaire sur nos priorités : garantir une alimentation de qualité accessible à tou.te.s et rémunérer dignement le travail des paysannes et paysans, et tous les salarié.e.s de la chaîne alimentaire. Cela devra déboucher durablement sur des modes d’approvisionnement alimentaire équitables, responsables socialement et écologiquement.

 

Dans cette optique, nous demandons aux pouvoirs publics et acteurs concernés :

  • la transparence des prix d’achat et des prix de vente de la grande distribution, donc des marges de cette dernière. D’un côté, les prix d’achat doivent garantir des prix rémunérateurs aux producteurs.trices agricoles. De l’autre côté, les prix de vente ne doivent pas être spéculateurs au détriment des consommateurs et engendrer des surmarges pour les distributeurs en situation de quasi-monopole.
  • la réouverture des marchés alimentaires sur le seul critère de leur capacité à assurer les règles sanitaires, règles dont les marchés ouverts ont fait la preuve qu’elles peuvent être pleinement suivies. L’appel récent à réouverture adressé aux maires et préfets par le ministre de l’agriculture doit s’accompagner d’une clarification urgente du décret n°2020-293 du 23 mars afin que tous les marchés en mesure d’appliquer les mesures barrières puissent ré-ouvrir indépendamment de leur situation géographique.
  • l’application des mêmes critères dans les supermarchés et hypermarchés au bénéfice des salarié.e.s de la grande distribution et des consommateurs et consommatrices : respect de la distanciation sociale, mise à disposition de gel hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie du magasin, sens unique de circulation, pas de libre-service, limitation des échanges monétaires, pratique de l’arrondi (qui permettrait de reverser ce fonds à des associations d’aide aux plus démuni.e.s), à l’image de ce qui se pratique déjà dans les lieux de vente à la ferme, les AMAP et magasins de producteurs et marchés alimentaires ouverts.

 

Face à l’épidémie de coronavirus, protégeons paysan.ne.s, professionnels des marchés, salarié.e.s et consommateurs dans un souci d’équité, de responsabilité et de solidarité.

Agissons pour la réouverture des marchés de plein vent !

La résistance paie !, titrait la Confédération paysanne dans l’un de ses derniers communiqués. En effet, les marchés de plein vent, fermés dans le cadre de la mise en œuvre des mesures de lutte contre le COVID-19, peuvent désormais faire l’objet d’une autorisation préfectorale d’ouverture.

Suite à la mobilisation des acteurs du monde agricole et notamment de la Confédération Paysanne, le gouvernement vient d’envoyer à toutes les préfectures un guide méthodologique qui permet d’étendre les possibilités de déroger à la fermeture des marchés et qui définit un protocole sécurisant pour toutes et tous (élus, producteurs, consommateurs). Il reconnaît ainsi que l’application de règles sanitaires strictes permet la tenue de toute forme de vente alimentaire. Il s’agit notamment de l’espacement des stands, du marquage au sol pour les distances entre les acheteurs, de dispositifs de protection des vendeurs, du non-accès par le public aux produits exposés…

Il faut maintenant que les maires et les préfectures fonctionnent en bonne intelligence avec l’ensemble des acteurs locaux afin de rapidement se donner les moyens d’une réouverture effective. Encourageons nos maires dans ce sens ! Pour cela, nous vous proposons ce courrier, que vous pourrez compléter et adresser à votre maire, si possible avec le Préfet en copie.

Tenez-nous informés, et n’hésitez pas à nous contacter si besoin !

De nombreuses ressources restent disponibles sur le site de la Conf’ : https://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=9905

Ainsi que notre communiqué contre la fermeture des marchés : http://lesamisdelaconf.org/2020/03/27/communique-de-presse-fermeture-des-marches-de-plein-air-une-decision-irresponsable/

Tout comprendre aux Amis de la Conf’ et nous rejoindre

Le 14 février dernier, une quinzaine de personnes sont venues assister au premier apéro-formation « Les Amis de la Conf’ : je t’explique ! ».

L’occasion de présenter les champs d’action et activités de l’association, et d’échanger avec les personnes présentes sur leurs envies, disponibilités, centres d’intérêt pour s’investir aux Amis.

 

Si vous n’avez pas pu y assister mais souhaitez en savoir plus, c’est  possible !

 

  • Nous mettons à disposition ce support qui donne un premier panorama de ce que nous faisons >> Mieux connaître les Amis
  • si vous êtes intéressés par une ou des activités, n’hésitez pas à nous renvoyer votre fiche d’inscription, à contact@lesamisdelaconf.org >> Téléchargez la fiche.
  • Enfin, si vous souhaitez participer à une nouvelle rencontre, faites-nous signe via ce formulaire, nous pourrons organiser un nouveau temps et vous proposer une date à partir de 10 inscrits >> Lien d’inscription.

Débat public « imPACtons! » sur la PAC

Pourquoi et comment se mobiliser ? 

Quel enjeu politique ?

Le débat public « ImPACtons ! » qui porte sur la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) a été officiellement lancé dimanche 23 février au Salon de l’Agriculture et aura lieu jusqu’au 31 mai. Il est organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), l’autorité administrative indépendante qui garantit le droit à l’information et à la participation du public sur les grands projets, programmes ou plans ayant un impact sur l’environnement. Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation « attend du débat public qu’il donne les priorités sur lesquelles doivent être ciblées les mesures et financements de la PAC » et s’engage à « reconsidérer certains choix à la suite du débat public »[1].

Continuer la lecture de Débat public « imPACtons! » sur la PAC

Municipales : interpellez vos candidat.e.s

Les élections municipales approchent ! L’occasion de se saisir de la question de l’alimentation et d’interpeller vos candidats.

N’hésitez à nous solliciter si vous souhaitez organiser une rencontre pour aborder ces sujets et vous organiser (réunions d’échanges sur ce qui a déjà été mis en place dans notre commune ou intercommunalité, rencontres avec des paysans locaux, marchés et banquets paysans, projection-débat, visites de fermes, de cantines… plusieurs formats sont possibles).

Afin de fournir quelques pistes de vous aider à préparer vos rencontres, nous vous proposons :

– un questionnaire / guide d’entretiens, co-signé par plusieurs organisations nationales qui partagent la démarche, à adapter en fonction de votre contexte local >> Télécharger le guide

– des fiches thématiques disponibles sur ce lien pour préciser certains sujets

-cette pétition, à relayer largement, qui pourra venir en appui de votre argumentaire lors de vos rencontres avec des candidats.

Les réponses des candidats seront rendues publiques, afin de visibiliser leur engagement et d’assurer un suivi. Pour cela, il est important que vous puissiez nous envoyer ces réponses à : contact@lesamisdelaconf.org
____________________

Nous pensons que c’est à nous de décider, avec les paysans et les autres intervenants dans les filières, des politiques alimentaires et agricoles, une alimentation choisie pour toutes et tous et respectueuse de la nature et de notre santé. De nombreuses expériences existent dans ce sens, mais cette véritable démocratie alimentaire reste à construire et nous ne pouvons commencer à la construire que là où nous vivons, nous, les citoyen.ne.s, c’est à dire dans nos quartiers, nos villages, et chacune de nos communes. Pour cela, nous pouvons créer ensemble des Conseils citoyens communaux Alimentation et agriculture, ouverts à tous, pour que le maximum d’habitant.e.s puissent se rencontrer, s’informer et participer aux décisions concernant leur alimentation et s’assurer de la mise en œuvre des engagements pris par les candidats élus. Pour éviter le piège du localisme ou du communautarisme, ces Conseils pourraient se fédérer au niveau régional, national et international pour échanger dans tous les domaines.

Décidons de notre alimentation !

__________________________

Premières réponses de candidats :

  • Mr Gregory GENDRE, maire et candidat de la commune de DOLUS (17 – Île D’Oléron) pour les élections municipales de Mars 2020 >> Voir les réponses.

 

 

 

  • Mr Serge Muller, conseiller municipal et candidat sur la liste Agir ensemble à Beauchamp (95) >> Voir les réponses.

 

 

  • La liste citoyenne d’Epinay-sur-seine, qui souhaite mettre l’alimentation au cœur de ses priorités, suite à une rencontre avec les Amis de la Conf’ >> Voir le programme

Les Ami.es de la Conf’ : je t’explique !

Vendredi 14 février à 18h30 – au 104 rue Robespierre, 93170 BAGNOLET

 

Vous êtes adhérent ou sympathisant des Ami.es de la Conf’ et vous aimeriez vous impliquer davantage, mais vous ne savez pas par où commencer ?

Marchés paysans, Semaine de l’agriculture paysanne, formations, visites de fermes, projections-débats, Campagne « Décidons de notre alimentation ! »… Cette rencontre vous permettra de mieux connaître les champs d’action des Ami.es de la Confédération paysanne et de mieux y trouver votre place.

Venez nous (et vous) rencontrer, lors de cet apéro-soirée en présence de paysan.nes et d’Ami.es de la Confédération paysanne !

>>Inscription obligatoire sur ce lien

>>Evènement facebook

ANNULÉ – Formation : Où se décident aujourd’hui les politiques alimentaires? Comment s’y impliquer?

Covid 19 – En raison du contexte sanitaire actuel, nous ne sommes plus en mesure d’assurer la tenue de cette formation le 4 avril. Une nouvelle date seront proposée ultérieurement, en fonction de l’évolution du contexte.

 

FORMATION

des Ami.es de la Conf’, du Réseau AMAP IdF, Terre de Liens IdF

…………………………………………

 

Où se décident aujourd’hui les politiques alimentaires? Comment s’y impliquer? 

 

Quand : le samedi 4 avril 2020 de 9h30 à 12h30 (accueil à 9h)
Où : au siège de la Confédération Paysanne, 104 rue Robespierre, 93170 BAGNOLET

Pour plus d’infos et vous y inscrire, c’est SUR CE LIEN !

(inscription obligatoire souhaitée avant le 20 mars 2020 – la formation est maintenue à partir de 8 inscrits)


Infos pratiques
Continuer la lecture de ANNULÉ – Formation : Où se décident aujourd’hui les politiques alimentaires? Comment s’y impliquer?

Imminence des travaux à Gonesse ! Nous avons besoin de vous !

Nous avons besoin de vous à Gonesse !

Des travaux préparatoires à la gare ont commencé en juillet.
Les blocages de chantier ont retardé le saccage des Terres mais n’ont pu empêcher que les conduites d’évacuation des eaux  soient maintenant en place.
Nous sommes sous la menace d’un début de travaux de la gare dès la fin de la récolte du maïs en octobre.

Ce serait IRRÉVERSIBLE !

La décision est maintenant politique, c’est au niveau du premier ministre que celle-ci sera prise.

Il est donc extrêmement important d’être plusieurs milliers dans la rue le 5 octobre à Paris. 

Si vous ne pouvez pas participer à la marche qui partira de Gonesse le vendredi 4, rejoignez la manifestation le samedi 5 octobre à 14h, place de l’Hôtel-de-Ville à Paris , pour aller sur Matignon.

Cependant jusqu’au dernier moment, consultez le site nonaeuropacity.com pour vérifier le parcours.

NON A EUROPACITY ! Un autre projet est possible !

 

 

Formations d’automne – Focus alimentation et municipales

28 septembre : Formation « Collectivités locales, transition agricole et gouvernance alimentaire », organisée en partenariat avec Terre de Liens IDF et le Réseau AMAP IDF, Paris (75). Horaires : 10h – 15h30

OÙ et QUAND : samedi 28 septembre, Paris, dans les locaux de Agroparitech, 16 rue Claude Bernard

 

Accueil café 9h30, formation 10h-13h / repas partagé / deuxième partie de la formation 14h30-16h30 : atelier “municipales 2020”.

Continuer la lecture de Formations d’automne – Focus alimentation et municipales

Kit de mobilisation « Décidons de notre alimentation ! »

Dans le cadre de la campagne « Décidons de notre alimentation ! » et parce que les élections municipales approchent, les Ami.e.s de la Conf’ mettent à disposition un Kit de mobilisation, afin d’y voir un peu plus clair sur le fonctionnement des politiques alimentaires… et d’avoir des pistes d’actions !

Le tout en trois points :

  • Comprendre,
  • Agir près de chez soi,
  • Faire bouger les politiques publiques.

A découvrir sur ce lien et à diffuser sans modération 😉 : http://lesamisdelaconf.org/wp-content/uploads/LACP-Kit-de-mobilisation-WEB-1.pdf

________________

« DÉCIDONS DE NOTRE ALIMENTATION ! »

L’alimentation et l’agriculture nous concernent toutes et tous ! On nous qualifie de consommateurs, mais c’est en tant que citoyen.nes que nous voulons décider nous mêmes de notre alimentation, être actifs, aux côtés des productrices et producteurs qui sont les premiers concernés, dans tous les lieux de décisions relatifs aux politiques alimentaires et agricoles. C’est cela que nous appelons la démocratie alimentaire.

 

Aux côtés des paysan.nes du syndicat, l’association des Ami.e.s de la Confédération paysanne, avec plus d’un millier de membres, revendique l’instauration d’une démocratie effective pour une alimentation de qualité, en quantité suffisante et accessible à toute la population.

 

Notre volonté est bien de penser et proposer collectivement un autre modèle sociétal, sur la base d’une véritable démocratie, respectueuse de la nature et des humains !

 

PROPOSER COLLECTIVEMENT UN AUTRE MODÈLE DE SOCIÉTÉ

 

CETTE CAMPAGNE A ÉTÉ OFFICIELLEMENT LANCÉE PAR UNE TABLE RONDE LE SAMEDI 3 MARS 2018 SUR LE STAND DE LA CONFÉDÉRATION PAYSANNE AU SALON DE L’AGRICULTURE ET CONTINUE AUJOURD’HUI AVEC VOUS. FAITES-LA VIVRE !