Notre participation à la Journée de l’Agriculture paysanne en Gironde (33)

Le Samedi 25 août 2018 :  la Journée de l’Agriculture paysanne en Gironde (33)
(Compte rendu téléchargeable en bas).

Les Ami.e.s de la Confédération paysanne en Pays Girondin

La Fête paysanne de la Conf’ 33 s’est déroulée le 25 Août 2018 dans le village de Lestiac sur Gironde, au sud de Bordeaux.

Nous ne pouvons que féliciter les initiateurs-trisses et organisateurs-trisses de cette fête particulièrement réussie, festive, conviviale et amicale . Malgré les aléas, malgré une mise en œuvre peut-être un peu tardive ( choix de lieu) , malgré la concurrence de pas mal d’autres fêtes ou manifestations alentour, l’organisation était à la hauteur de l’événement et a sans aucune prétention dépassé les attentes ! Il faut dire que Coralie ( animatrice conf’33) Claire (de l’ Ardéar 33) Pinm’kie ( du Garage Lésarts) Claire et Dominique ( Conf’ 33 ) ainsi que Joël ( Amis conf’ 33) avaient fait le maximum pour que tout se coordonne et se passe bien, alors que ce type d’événement était nouveau pour eux ! Vraiment un grand MERCI à toute l’équipe du « Garage des Arts », sans oublier personne ( y compris les discrets) pour ce lieu d’accueil alternatif, sympa, original et très chaleureux : merci aussi pour l’organisation de l’intendance et des animations présentées. 300 participants, de belles et riches rencontres, de beaux débats, d’excellents moments de convivialité partagés et d’échanges. Une météo plutôt clémente, nous a épargné des pluies annoncées, Divers stands agrémentaient la fête : La Conf’33/ Les Amis de la Conf’/ ATTAC 33-Gironde-Palestine/ Alerte aux Toxiques etc,). Des convergences se sont croisées permettant ainsi de nouveaux liens et contacts.

Des débats interactifs, divers et variés s’ensuivaient à travers les 4 ateliers proposés : beaucoup de témoignages assez révélateurs de la demande croissante d’informations, de conseils et de recommandations de la part des citoyens «  Consomm’Acteurs », parfois de paysans eux-mêmes à la recherche de solutions alternatives innovantes et efficientes pour qu’enfin nous puissions envisager de sortir du système et décider librement des choix de notre alimentation (donc des orientations agricoles présentes et à venir )

Dans l’après-midi nous ouvrions les débats avec la présentation de notre campagne « Décidons de notre Alimentation », suivi d’une approche pertinente sur le sujet sensible des OGM !

Cette introduction a été appréciée par les 40 personnes présentes, dont beaucoup sont ensuite intervenues dans le débat, dont le maire de Lestiac et plusieurs responsables d’associations locales. Jérôme a présenté les Amis de la conf’, son histoire et ses objectifs, et leur activité en Charente maritime. Maryvonne a parlé de l’aspect territorial diversifié en terme de partenaires (dont Inpact et ses spécificités locales ) et le contexte nouveau de la grande région Nouvelle Aquitaine. Jean Pierre s’est exprimé sur les activités locales des Ami.e.s dans le Limousin. Michel a ensuite présenté la campagne « Décidons de notre alimentation ! ». Jérôme, Maryvonne et Jean Pierre ont apporté des compléments. Malgré le peu de préparation préalable, nos interventions se sont réparties assez naturellement et de manière complémentaire et collégiale.

Le débat a commencé sur la démocratie alimentaire, mais a très vite abordé la nécessité d’une autre agriculture, sans ogm ni pesticides, et les initiatrives locales ( Magasin coopératif, circuits courts, etc). Un premier point fort : l’intervention du maire de Lestiac qui a en particulier évoqué les problèmes de foncier, et l’incapacité pour les élus locaux de s’opposer à certains projets économiques. Ici la vigne et le maïs ont remplacé les terres de maraichage qui étaient consacrées à l’alimentation locale et régionale. Il a aussi parlé des difficultés propre à une région de vignoble, donc presque de monoculture (80 % de l’activité agricole dans le département !), avec les risques en cas de difficulté, entre autre climatique et économique. Des comparaisons ont été faites avec les situations en Martinique ou en Afrique ! Des militants d’Attac nous a aussi apporté d’autres exemples précis d’accaparement des terres sur la périphérie bordelaise.

Autre point fort, abordé par Claire Pinky, viticultrice locale (Conf’) : la technologie. Rejet ? Accompagnement ? Il a été question de la recherche, de l’indépendance des organismes comme l’INRA ou Ifremer (Huîtres triploïdes), et des subventionnements. Nécéssité de réfléchir ensemble sur le sens du travail et la qualité nécessaires dans chaque démarche individuelle et collective.

Autre point : la bio en question. Sa récuperation en cours par le biobusiness, la grande distribution et l’industrie agroalimentaire, le débat se situant dans une réflexion plus globale sur toute l’agriculture et l’alimentation.

Autre question abordée : quelle distribution ? L’importance de raisonner au niveau du territoire : distances, question territoriale, transports, politiques municipales, accès pour tous à une alimentation de qualité, le cas de la région bordelaise étant intéressant comme base de réflexion sur

une zone métropolitaine, suburbaine et rurale vue l’évolution constante et le besoin de s’adapter et d’anticiper toutes les données de cette problématique.

La question des OGM et des pesticides a aussi été abordée mais c’était le thème du débat suivant, auquel certains d’entre nous ont aussi participé.

Notre stand des Ami.e.s de la conf’ a aussi bien fonctionné, en pleine complémentarité avec celui de la Confédération paysanne (partage de documents et du public, etc). L’expo Conf’ 17 (que nous avions apportée), « L’agriculture paysanne expliquée aux citadins », a eu beaucoup de succès. Nous avons enrégistré plusieurs adhésions et abordé la possibilité de créer un groupe local en Gironde (Joel et Coralie s’en occupent).

En soirée , un excellent repas (150 convives!) nous avait été concocté par une armée de bénévoles, nous permettant une fois de plus de prolonger ces moments communs et partagés : plusieurs concerts agrémentaient l’arrivée de la nuit et la « zique » allait bon train jusqu’à tard dans la soirée , sur du rock déchainné à vous faire faucher un champ d’ OGM, même par nuit noire ! Quelle belle journée, quels beaux moments : Expériences à soutenir, développer et à faire fructifier sans modération ! Et n’oubliez-pas : «  L’oignon fait la Farce », ……mais nous reviendrons !

Fraternellement à toutes et tous : Pour Les Amis de la Conf’

Maryvonne (79) – Michel ( 17 et 93) – Jérôme (17) et Jipé (87). Tous membres du Conseil d’administration national.

Le 29 Aout 2018

Télécharger ce compte rendu: Fete paysanne en Gironde 25 Aout 2018 Texte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *