Le réseau

Notre association « Les Ami.e.s de la Conf » est constituée de membres individuels mais aussi de groupes locaux ou régionaux. Depuis 2015, Elle encourage le développement de groupes locaux afin d’optimiser sa représentation sur le territoire français.

 

 

Chaque groupe local a la liberté de se constituer en groupe formel (statuts déposés en Préfecture) ou informel et choisit son territoire d’intervention (départemental, régional…). A ce jour, quatre groupes locaux sont constitués en association; Alsace, Nord/Picardie/Oise/ Pas-de-Calais, Morbihan et Seine-Maritime. D’autres ont choisi de ne pas formaliser leur groupe ou sont en cours de constitution; Bourgogne, Charente maritime, Gers, Île-de-France, Limousin, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Saône-et-Loire, Paca, Savoie, Haute-Marne, Sarthe, Jura, Manche, Paris Ille de France, Loire, Rhône, la Drôme…

 

Ces groupes sont en lien avec les Fédérations départementales et régionales de la Confédération Paysanne de leur région. L’émergence de ces groupes locaux participent d’une dynamique nationale de meilleure visibilité et de prise en charge d’actions sur le territoire. La convergence des actions vers la structure nationale favorise une meilleure visibilité du mouvement.

 

Les groupes constitués peuvent participer à l’organisation de fêtes paysannes sur leurs territoires, à l’entraide avec des paysans confédérés, à des campagnes sur l’agriculture et alimentation, de solidarité avec nos partenaires et diverses actions militantes.
Les groupes locaux sont sollicités par la structure nationale afin de faire remonter les informations locales afin d’alimenter la Lettre trimestrielle de l’association mais aussi le site internet et les réseaux sociaux (chaque groupe local peut disposer d’un espace sur le site).

 

A chaque conseil d’administration, la situation des groupes locaux est mise à l’ordre du jour et des représentants des groupes locaux sont invités à siéger et ainsi, de faire partager leurs vécus sur leur territoires respectifs.

 

Si nécessaire, la structure national se donne les moyens humains, financiers et logistiques pour soutenir l’émergence de nouveaux groupes.

  • Nous sollicitons les groupes afin de faire remonter des informations vers le national pour alimenter les articles pour la lettre d’Info trimestrielle, le site national et les réseaux sociaux.
  • Vos propositions d’actions sont les bienvenues pour alimenter la vie de l’association et en particulier le débat au sein du Conseil d’Administration qui accueille en son sein les représentations des groupes locaux.