Communiqués

Abandon de l’A45 : VICTOIRE des opposant.e.s !

Réunie ce mercredi 17 octobre, la coordination des opposants à l’A45 se félicite de l’abandon de ce projet d’autoroute, imaginé au siècle passé et vieux de plusieurs dizaines d’années : c’est une TRES GRANDE victoire, fruit d’une mobilisation citoyenne exemplaire (dont les Amis de la Confédération paysanne sont partie prenante)  qui a eu raison d’une autoroute inutile et destructrice. La mobilisation citoyenne paie : à l’été 2016, suite au vote des financements par les collectivités territoriales, les promoteurs de l’A45 étaient sûrs de leur coup ! Par leur détermination et leur capacité à réunir jusqu’à 10 000 personnes et 130 tracteurs les 1 et 2 juillet 2017 à Saint-Maurice sur Dargoire, les opposant.e.s ont montré que ce projet d’autoroute, qui n’aurait rien résolu, faisait face à une résistance déterminée sur le terrain.

Mais nous exigeons un véritable plan B, pas un simple rafistolage de l’existant.

Infos sur: http://nona45.fr

Déclaration de Laurent Pinatel, Confédération Paysanne

« Contre cette agro-industrie qui fait disparaître des paysans », la Confédération paysanne compte « radicaliser » ses propos et ses actions pour faire entendre ses positions sur le foncier, la juste rémunération des producteurs et, plus globalement, « l’indispensable transition agricole ».

Avant même sa présentation le 31 janvier, le projet de loi issu des Etats généraux ne satisfera pas le syndicat.

Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, aux côtés de Temanuata Girard, secrétaire générale, et Nicolas Girod, secrétaire national du syndicat, mercredi 24 janvier 2018.Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, aux côtés de Temanuata Girard, secrétaire générale, et Nicolas Girod, secrétaire national du syndicat, mercredi 24 janvier 2018. (©Terre-net Média)

« Le temps est venu de radicaliser notre discours et nos actions contre cette agro-industrie qui détruit l’agriculture paysanne », a expliqué Laurent Pinatel, porte-parole de la Confédération paysanne, mercredi 24 janvier 2018, lors d’un point presse.

Continuer la lecture de Déclaration de Laurent Pinatel, Confédération Paysanne

Pour un arrêt immédiat de l’utilisation du glyphosate !

Les tergiversations européennes pour le maintien ou l’arrêt de l’utilisation du glyphosate témoignent d’un débat déterminant sur l’avenir de notre agriculture et de la santé des consommateurs et salariés de l’agro-alimentaire face aux intérêts des multinationales.

Alors que le glyphosate a été classé cancérogène probable par le Centre International de Recherche contre le Cancer (CIRC), la France doit prendre position clairement pour l’interdiction rapide de cette substance.

Les États Généraux de l’Alimentation doivent acter la transition agricole vers des solutions culturales agro-écologiques afin d’influencer les décisions de la Commission européenne. La Recherche publique doit bénéficier de moyens qui activent durablement les alternatives biologiques aux pesticides. Continuer la lecture de Pour un arrêt immédiat de l’utilisation du glyphosate !

Fermes-Usines 1000 vaches en Picardie, 4000 bovins en engraissement en Saône et Loire…

Jusqu’où ira l’agro-industrie ? Qui veut la peau des paysans, en particulier des éleveurs ?

Au niveau mondial, on assiste dans les pays occidentaux à une baisse de la sur-consommation de viande pour des raisons multiples ( budgets familiaux, santé, écologie/environnement, respect de l’animal de l’élevage à l’abattage…) alors que parmi les classes aisées des pays émergents, la consommation de produits d’origine animale ( viande, lait, fromage) explose en raison de la politique d’implantation de la grande distribution et de la standardisation alimentaire.

En France et en Europe, les éleveurs sont en grande difficulté face à des problématiques contradictoires alors qu’ils jouent  un rôle majeur dans notre société, en particulier pour le développement équilibré des territoires et de l’agriculture.

Continuer la lecture de Fermes-Usines 1000 vaches en Picardie, 4000 bovins en engraissement en Saône et Loire…